Staffie

MagsKennel

Retrouvez-nous sur facebook.com/Magsknl et instagram.com/MAG_S_KENNEL

 

Caractéristiques générales : aspect général, principaux points du standard (taille, couleur, etc)

Le Bull terrier du Staffordshire est un chien d’origine anglaise appartenant au 3ème groupe (Terriers). Si il est petit par la taille, son physique tout en muscle dégage puissance et force, c’est un chien espiègle, voir têtu, vif, intelligent et très actif. Son poil est lisse, les couleurs autorisées sont : bringé de tout ton, panaché de blanc ou pas, rouge, fauve, blanc, noir ou l’une de ces robes panachées de blanc. Le bleu est autorisé mais non recherché en raison de problèmes de pigmentation. Le noir et feu ou le marron sont interdits. Sa taille oscille de 35,5 cm à 40,5 cm pour un poids proportionnel qui varie suivant le type de 12, 7 à 17 kg pour le mâle et de 11 à 15,4 kg pour la femelle. Son crâne est large, le stop est marqué, ses muscles jugaux très développés. Sa dentition est forte, présentant un articulé en ciseaux, les lèvres sont nettes et serrées. La truffe est obligatoirement noire. Les yeux sont ronds et le plus foncé possible. Les oreilles sont idéalement en rose, voir semi-dressées. Son corps est ramassé avec des côtes cintrées, la poitrine est profonde, la ligne de dos horizontale. Ses allures sont parallèles avec un petit roulement surnommé « la démarche du marin saoul ». La queue est de longueur moyenne, portée assez bas, elle ne doit pas s’enrouler sur le dos mais plutôt avoir une forme de « manche de pompe ».

Historique : origine ou création de la race, utilité au cours de son histoire, etc.

Au cours des XVIè et XVIIè siècles les britanniques sont très friands de combats d’animaux mettant face à face des bêtes sauvages et des chiens nommés « Bulldog ». En 1835 des associations de protection d’animaux aidées par la Royauté mettent fin à ces combats. Privés des revenus que génèrent les paris, les organisateurs trouvent la parade en mettant en place des combats de chiens plus faciles à organiser. Si l’esprit de lutte du « Bulldog » satisfait, sa lourdeur est un handicap ; il est donc croisé avec différents types de « Terriers » petits, vifs, agiles, agressifs ; c’est la naissance des « Bull & Terrier ». Il en ressortira un type de chiens alliant puissance, souplesse, mobilité, endurance et courage, c’est l’ancêtre du Bull terrier du Staffordshire. Ces chiens font le bonheur de la classe ouvrière, chiens de combat le week-end, chasseurs de nuisibles et chiens de compagnie la semaine. C’est en 1934 qu’un éleveur, JOE DUNN, propose de rassembler les différents types dans un même club sous la même appellation Staffordshire Bull Terrier. Le club sera créé en 1935 et la race homologuée par le Kennel Club le 15 juin de la même année. Aujourd’hui le Bull Terrier du Staffordshire est l’un des chiens de compagnie les plus appréciés en Angleterre et reste encore utilisé dans les campagnes anglaises pour la chasse aux nuisibles. En France et contrairement à son cousin américain (l’american staffordshire terrier), le Bull terrier du Staffordshire n’est pas concerné par la loi de 1999 sur les chiens dits « dangereux ».

Caractère et éducation : principaux traits de caractère et conseils d'éducation

« Traditionnellement d’un courage et d’une ténacité indomptables. Extrêmement intelligent et affectueux, en particulier avec les enfants. Hardi, intrépide et parfaitement digne de confiance ». Telle est la description tirée du standard. Pour aller plus loin on peut dire que le Bull Terrier du Staffordshire adore le genre humain et en particulier les enfants d’où son surnom de « Nanny Dog ». Il a besoin de la présence de ses maîtres pour partager avec eux pitreries et câlins. Pas méfiant, il n’a rien d’un cerbère. C’est un chien actif qui, pour canaliser son influx nerveux, doit pouvoir sortir quotidiennement de manière sportive. Il trouvera alors un équilibre psychique et physique qui se reflétera dans ses yeux ; à défaut on pourrait se trouver face à un chien destructeur, hyper actif. Son dynamisme, son endurance et sa volonté le rendent apte à partager bon nombre d’activités avec son maître (Chasse, broussaillage, Agility, canicross …). Un peu cabochard, il nécessite une éducation sans faille ; très intelligent il comprend très vite ce que son maître attend de lui, mais prend un malin plaisir à prendre son temps ou à faire l’inverse de ce qui est attendu. Il ne doit en aucun cas être brutalisé, un haussement de voix suffit. La socialisation avec ses congénères doit se faire dés son plus jeune âge.

Alimentation et santé : alimentation, soins du poil, soins particuliers, etc.

Le Bull Terrier du Staffordshire est un chien robuste qui nécessite peu d’entretien. Son poil court doit être brossé une fois par semaine ; n’ayant pas de sous poil il ne doit pas vivre dehors. Ses oreilles et ses yeux doivent être nettoyés régulièrement. On veillera à la prévention du tartre dentaire en lui donnant des os à mâcher ou des friandises étudiées à cet effet mais aussi en lui brossant les dents. Le dynamisme du Bull Terrier du Staffordshire peut lui causer des problèmes musculaires, ligamenteux voir traumatiques (coudes, hanche). Pour éviter cela on ne commencera le sport qu’à partir de un an et on échauffera le chien avant tout effort. Le Bull Terrier du Staffordshire est plus particulièrement touché par deux maladies génétiques : la L2 HGA (maladie neurologique) et la cataracte héréditaire. Si vous pensez faire reproduire votre chien, vous devez absolument lui faire passer les tests, renseignez vous auprès du club de race. L’alimentation est importante et des croquettes premium adaptées à l’activité physique de votre chien sont recommandées.

Vivre en ville : est il apte à la vie en ville ? En appartement ? que lui assurer comme sorties ? Etc.

Le Bull Terrier du Staffordshire peut vivre en ville, voire en appartement, cependant rester seul des heures ne lui convient pas. On devra aussi veiller à lui apporter des sorties sportives, la seule ballade hygiénique autour du pâté de maisons ne suffit pas à ce petit chien actif. Son équilibre physique et psychique dépend beaucoup de sa relation « pot de colle » avec son maître et des sorties dynamiques que celui-ci pourra lui procurer. En ville toujours l’avoir en laisse, à la vue d’un chat ou d’un autre chien votre compagnon pourrait vous fausser compagnie et traverser la rue. A la campagne veillez à avoir un rappel irréprochable, son instinct de Terrier pourrait le pousser sur une piste pendant des heures. Dans les parcs publics ou lieux fréquentés, vous devez être maître de votre Bull Terrier du Staffordshire, le connaître et savoir anticiper toutes ses réactions, notamment envers les autres chiens.
Standard F.C.I. N°76 / 20.01.1998 / F STAFFORDSHIRE BULL TERRIER TRADUCTION : Prof. Raymond Triquet. ORIGINE : Grande Bretagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 24.06.1987. UTILISATION : Terrier. CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 3 Terriers. Section 3 Terriers de type bull. Sans épreuve de travail.

ASPECT GENERAL :

Le Staffordshire est un chien à poil lisse, bien proportionné, d’une grande force pour sa taille. Musclé, actif et agile.

COMPORTEMENT / CARACTERE :

Traditionnellement d’un courage et d’une ténacité indomptables. Extrêmement intelligent et affectueux, en particulier avec les enfants. Hardi, intrépide et parfaitement digne de confiance.

TETE :

Courte.

REGION CRANIENNE :

Crâne : Haut de toute part et large. Stop : Marqué.

REGION FACIALE :

Truffe : Noire. Museau : Chanfrein court. Mâchoires/dents : Mâchoires fortes. Dents bien développées, présentant un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est à dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre par rapport aux mâchoires. Lèvres : Serrées et nettes. Joues : Muscles jugaux très prononcés. Yeux : Foncés de préférence, mais ils peuvent s’harmoniser dans une certaine mesure avec la couleur de la robe. Ils sont ronds, de dimensions moyennes et disposés de façon à regarder droit devant. Bord des paupières foncé. Oreilles : En rose ou semi-dressées, ni grandes ni lourdes. Les oreilles complètement tombantes ou dressées sont à proscrire.

COU :

Musclé, plutôt court, pur dans ses lignes ; il s’élargit graduellement vers les épaules.

CORPS :

Ramassé. Ligne du dessus : Horizontale. Poitrine : Le devant est large ; la poitrine est bien descendue dans la région sternale ; les côtes sont bien cintrées.

QUEUE :

De longueur moyenne, attachée bas. Elle va en s’amenuisant vers l’extrémité et elle est portée assez bas. Elle ne doit pas trop s’enrouler et on peut la comparer à un manche de pompe du temps jadis.

MEMBRES

AVANT-MAIN :

Les membres antérieurs sont droits avec une bonne ossature ; ils sont assez écartés ; ils n’accusent aucune faiblesse au niveau des métacarpes à partir desquels les pieds tournent légèrement en dehors. Epaules : Bien obliques. Coudes : Il n’y a aucune laxité.

ARRIERE-MAIN :

Les membres postérieurs sont parallèles lorsqu’ils sont vus de derrière. Bien musclés. Jarrets : Bien descendus. Grassets : Bien angulés.

PIEDS :

Pourvus de bons coussinets ; ils sont forts et de dimensions moyennes. Ongles noirs chez les sujets unicolores.

ALLURES-MOUVEMENT :

Mouvement dégagé, puissant, souple et facile. Les membres se déplacent dans les plans parallèles, qu’ils soient vus de face ou de derrière.

ROBE

POIL :

Poil lisse, court et serré.

COULEUR :

Rouge, fauve, blanc, noir ou bleu ou l’une quelconque de ces robes panachées de blanc. N’importe quel ton de bringé, avec ou sans blanc. Le noir et feu ou le marron (foie) sont à proscrire.

TAILLE ET POIDS :

Taille recherchée au garrot : 14 à 16 pouces (35,5 cm à 40,5 cm). La taille est en rapport avec le poids. Poids : Mâles de 28-38 livres anglaises (12,7- 17 kg), Femelles de 24-34 livres anglaises (11 - 15,4 kg).

DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité. N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’apparence normale complètement descendus dans le scrotum.